Préparer son jardin pour l'hiver Lysadis

Préparer son jardin pour l'hiver

Après les jours de grand soleil, il est désormais venu le temps de préparer son jardin à affronter les rudes températures de l’hiver. Votre objectif ? Retrouvez un beau jardin et potager qui produiront de belles plantes dès l’année prochaine. De ce fait, il est important de tout prévoir avant les premières gelées. Le problème qui se pose est que l’on ne sait pas forcément quelle est la marche à suivre, ni par quelle étape commencer. C’est pourquoi nous vous avons concocté un petit guide pratique pour tout savoir sur la préparation de votre jardin et potager pour l’hiver qui arrive.

Préparer les légumes

legumes.jpg

Les températures baissent et les nuits vont se faire glaciales, tout cela va stopper naturellement la croissance des légumes. Cependant les légumes-racines peuvent plus facilement résister aux vagues de grands froids. Les légumes comme le panais sont même meilleurs s’ils sont récoltés après avoir passés 2 à 4 semaines à des températures proches de 0 °C.

Pour les pommes de terre, elles peuvent rester dans la terre, mais elles doivent être suffisamment enterrées pour pas qu’elles ne souffrent trop du froid. Une fois que vous les récoltez, il faut les stocker dans un endroit bien sec et au chaud afin que leur peau durcisse. Il ne faut surtout pas les laver pour les stocker.

Pour les légumes à feuilles vertes, comme la laitue, elle ne supporte pas le gel, pensez à les récolter avant les périodes de grands froids.

Cependant les choux, comme le chou frisé ou le chou vert auront un goût un peu plus doux après une légère gelée. Si certaines feuilles sont endommagées lors de lé récolte, il suffit de les couper avant de les cuisiner.

Tous les autres légumes, comme la tomate, les pois, les haricots, ou encore les courges, doivent être récoltés avant l’arrivée des premières gelées.

Une fois la sélection des légumes que vous laisserez dans votre potager, pensez bien à retirer tous les supports et tuteurs que vous aviez mis au préalable dans votre potager.

Préparer la terre de votre potager

potager.jpg

Enlevez toutes les mauvaises herbes et autres détritus qui pourraient servir d’abris aux nuisibles apportant des maladies. Cette étape doit être réalisée avant que le sol ne devienne trop dur à cause du froid.

Retournez en douceur votre terre pour faire remonter à la surface tous les insectes susceptibles d’hiverner dans la terre. Cela permettra de réduire les risques de développement de nuisibles au printemps ou en été.

Une fois que votre sol est mis à nu, ajoutez une couche de fumier ou de compost, si vous n’en avez pas, vous pouvez également mettre de la chaux. Puis répétez l’opération de labourage pour faire pénétrer doucement le compost dans le sol.

Une autre alternative existe, qui consiste à planter des cultures de couvertures pour l’hiver, telle que de la moutarde.

Si votre sol est indomptable et qu’il est couvert de mauvaises herbes, recouvrez votre sol de carton, que vous laisserez en place tout l’hiver. Cela permettra d’achever les mauvaises herbes et d’éviter la prolifération de ces dernières.

Préparer les fleurs

fleur.jpg

Pensez bien à arroser vos plantes vivaces même en automne.

Une fois que le sol sera gelé, taillez les plantes à environ 8 centimètres du sol, puis paillez-les avec de la paille ou des feuilles.

Avant une chute de neige, recouvrez les fleurs couvre sol avec une épaisse couche de paillage d’aiguilles de pins.

Si le gel commence à noircir les feuilles des dahlias ou des fleurs comme les cannas, déterrez les bulbes et laissez-les sécher pendant quelques jours sur du papier journal. Une fois que les bulbes sont secs, emballez-les dans du papier bulle et stockez-les dans un endroit humide et sombre. Ils seront tout frais pour le printemps suivant.

Préparer les rosiers

rosier.jpg

Pensez à retirer toutes les tiges mortes de votre rosier. Vous pouvez continuer à l’arroser de temps en temps pendant l’automne, mais ne lui donnez plus d’engrais environ 1 mois avant les premières gelées.

Avant que les températures ne s’abaissent en dessous de zéro, retirez les tiges de vos rosiers grimpants et mettez-les à plat sur le sol en les recouvrant d’aiguilles de pins ou de paillage. Une fois le premier gel passé, paillez les rosiers avec des feuilles ou encore du compost.

Préparer les herbes aromatiques

aromates.jpg

Les herbes aromatiques supportent mal les périodes de grands froids et nécessite une protection pour l’hiver. Voici quelques astuces au cas par cas.

Le persil peut résister à une légère gelée. N’hésitez pas à le couvrir la nuit, cependant il possède de trop longues racines pour le transplanter facilement.

Le thym est une herbe inusable, elle supportera plutôt bien les périodes de gels. Elle se mettra en « hibernation » dès l’automne et reprendra son cycle normal au printemps. Vous n’avez rien de particulier à mettre en place pour cette plante aromatique.

La sauge n’a pas non plus besoin de traitement particulier pour l’hiver. Si vous souhaitez en cuisiner quelques branches pour l’hiver, pensez à en découper quelques-unes avant que le gel arrive.

La ciboulette, est également une plante robuste qui résiste bien pendant l’hiver. SI vous souhaitez en récolter même en hiver, on vous conseille de la rempoter pour la mettre en intérieur, dans un lieu proche d’une source de lumière. Arrosez-la régulièrement et vous pourrez en profitez tout l’hiver.

Le romarin, est un peu plus fragile que les autres, cette dernière doit être protégée dans les régions les plus froides, et même si cela est possible, de la rentrée en intérieur.

Le basilic et l’origan, sont les plus vulnérables au froid. Rentrez les pots en intérieur ou protégez le plus possible le pied de la plante avec du compost et un voile.

Préparer les arbres

arbre.jpg

Inspectez méticuleusement vos arbres et coupez toutes les branches cassées, en les coupant près du tronc.

Protégez vos petits arbres d’un abri cylindrique, que vous pouvez fabriquer vous-même avec du grillage, que vous remplirez de paille ou de compost.
Pour les plus grands arbres, vous pouvez les couvrir directement de voile d’hivernage.

Diverses choses à préparer avant l’hiver

tondeuse.jpg

Tondez votre pelouse, tant que vous le pouvez. En effet s’il neige votre herbe haute deviendra brune au printemps.

Ratissez les feuilles mortes sur votre pelouse. Elles pourront vous servir dans le compost, disposez-les en fine couche sur le tas de compost. Ou encore, elles pourront être très utile pour vos plantes comme paillis.

Ne laissez pas vos outils dehors, ils risquent de rouiller et ne plus être efficace quand vous en aurez besoins au printemps. Huilez-les avec de l’huile végétale pour éviter la rouille.

Pour éviter que vos tuyaux d’arrosages n’explosent à cause du gel, pensez à les vider et les ranger au sec.

Bâchez tous les matériaux ou équipements motorisés pour lesquels vous ne disposez pas de place pour les mettre en intérieur.

Une fois que toutes ces choses sont appliquées vous pouvez avoir l’esprit tranquille pour l’hiver, vous ne retrouvez pas votre jardin dans un état déplorable au printemps prochain. Pas besoin de vous préoccupez de vos plantes en pleine tempête de neige, si cela a été anticipé. Vous pourrez passer votre hiver près de votre cheminée bien au chaud. Retrouvez notre article sur tous les équipements de cheminée et poêle pour cet hiver.